lundi 31 décembre 2012

Horror Sylvestor

Ce soir pour la Saint Sylvestre, nous avons prévu de nous épargner de l'angoisse nouvelanesque qui consiste à perdre tous les cheveux le 31 Décembre pour cause de "J'AI PAS DE PLAN POUR LE NOUVEL AAAAANNNNN".

Nous allons donc ce soir, perdre l'intégralité de nos cheveux OUI, mais pour une vraie raison : LA PEUR.

Lors de la terrifiante, la flippante, la crise cardiaquante BIG NIGHT OF HORROR SYLVESTOR.

Un vrai marathon de films d'horreur sur ambiance de pyjama, hot dog, cheddar fondu et popcorn au beurre pour célébrer la défaite des zombies le 21décembre.

Alors si vous avez des idées de films d'horreur qui font flipper sa mère pour ce soir, c'est le moment!!!

JE VOUS SOUHAITE A TOUS DE KIFFER VOTRE SAINT SYLVESTRE.

XOXO à l'américaine.

Au fait, j'ai kiffé 2012 et c'est aussi grâce à vous chers lecteurs. Jamais je n'aurais pensé que mon Boring Blog réussirait à boringuer tant de monde.

Bon, allez je retourne à mon taf* avant de me mettre à pleurer de débordement d'amour.

*ouai, je taffe today. Enfin j'écoute Deezer.

mercredi 26 décembre 2012

Happy Boxing Day

Hé ouai, moi je poste pas pour Noël, je poste le lendemain en mode rébellion contre la magie de Noël. NAN J'DECONNE je kiffe Noël un truc de dingue.

"Mais pourquoi n'as-tu donc pas posté le jour de Noël?" me demanderez-vous.

Parce-que l'an dernier j'ai posté des cupcakes en forme de sapin et j'ai pas eu de meilleure idée pour cette année. En plus, j'étais chez mes parents et j'aime pas utiliser les ordis des autres, le curseur est toujours trop lent ou trop rapide. Ensuite j'avais du chapon aux morilles plein la bouche et je voulais pas salir le clavier et de toutes façons j'étais bourrée dès le 24 à 16h grâce à la merveilleuse soupe de champagne de maman.
Puis quand j'ai fini par cuver mon vin, j'avais des papiers cadeaux et des rubans frisouillés partout dans les pattes, je pouvais presque pas bouger et j'étais trop occupée à tester mon nouvel appareil photo grand capteur.

J'espère que vous avez tous été gâtés.

Happy Boxing Day!

Et pour célébrer, j'ai une devinette :

Qu'est ce qui est mieux qu'un Golden Blog Award?


..


...


....


Un Golden Blog Award fabriqué pas des fans (de type réel et palpable) couronné d'un diadème swagissimo.

*Applause*

dimanche 23 décembre 2012

Goulot-friendly

Pour ceux qui se poseraient la question :

"Jeanne a-t-elle finalement réussi à entrer dans sa robe à paillettes vendredi soir?"

La réponse est :

"Ouai, j'aurais pu rentrer dedans (presque). Non je ne l'ai pas portée vendredi soir." 

Et heureusement, car vendredi soir, j'ai connu Le Requin. 

Le bouchon-verseur en forme de leurre qui te rend goulot-friendly. Tout-type-de-goulot-friendly. Résultat, à force te taquiner le goujon, j'ai fini par avoir ce que je méritais : un bon gros facial dégoulinant de vodka.

Et à cet instant j'ai vu défiler ma garde-robe devant mes yeux..

... J'entends encore les voix la nuit...

"LE REQUIN! LE REQUIN! LE REQUIN!"

J'avais quand même mes chaussures à paillettes et quelqu'un les a même prises en photo.



Allez, je vous souhaite un bon empifrage de Noël.

jeudi 20 décembre 2012

mardi 18 décembre 2012

Challenge week

Pour mon anniversaire vendredi, je DOIS rentrer nickel dans ma robe à paillettes et pour l'instant quand je la porte, je n'arrive pas à lever les bras jusqu'en haut (genre YMCA, je peux pas).

Mission : moins 2 kilos en 4 jours.

C'est carrément possible si j'arrête de me nourrir.
Sauf que, j'ai ramené des provisions de chez papamaman, genre panse de porc farcie et choucroute (nan c'est pas des blagues ils l'ont ramenée d'Allemagne, c'est tout bonnement di-vin) et une multitude de petits sablés et biscuits au beurre.

Brefi brefou, c'est mort.

Ou alors je me fais 4 jours de bootcamp. Comme Gaby dans Desperate quand elle veut perdre 2 kilos avant que Carlos ne recouvre la vue et ne la voie toute fat. Sauf que, j'ai look la météo et IL PLEUT TOUTE LA SAINTE SEMAINE. Je vais pas aller me vautrer dans la gadoue en vieux jogging avec un tyran qui me hurle dessus. En plus, j'ai même pas fini d'acheter mes cadeaux de Noël et j'ai une super soirée hype mercredi (je vais sortir mon labello Chanel les meufs). Sans préciser que j'ai un taf de malade mental (hé ouai, on se fait pas une sieste de trois jours sans conséquences).

Brefi brefou, pas le temps.

Dernière solution, changer de tenue. Mais c'est bien dommage, j'ai de sublimes escarpins à paillettes assortis à ma robe.

Papillon de Lumière

Bé quoi? Si on ne peut pas se parer de paillettes pour ses trente ans, alors on le fait quand?

jeudi 13 décembre 2012

Je suis malaaaaaadeu

Je souhaite justifier mon inactivité de ces derniers jours, ma matière grise est en effet inaccessible actuellement, parce qu'elle se trouve dans mon mouchoir.

2 jours d'arrêt maladie, 115 kleenex, 5 grogs, 8 épisodes de Homeland, 1 reformatage d'ordinateur, 1 soupe pékinoise épicée, 16 pulvérisations nasales, 2 litres de jus d'orange, 3 bains moussants, 6 chocolats Lenôtre (c'est contre la toux), 4 épisodes de World Without End, 6 heures de sommeil, 2 buns MacCain et 1 bol de Chocapic.

Je vous souhaite une belle soirée (vous avez fait votre sapin? moi ouai) et je m'en vais regarder TF1, ma Sabine passe à la télé.

Et dès que j'ai retrouvé mon odorat et mon goût, je vous concocte un post, un vrai de vrai (auto pressioooooon).

mercredi 5 décembre 2012

Sushi Invasion

L'autre soir, j'étais tranquilos en train de feuilleter mes fascicules de livraison à domicile et comme j'étais totalement affamée, j'en ai sélectionné trois que j'ai classés par ordre de préférence et de consistance.

Je commence donc par appeler Jonaki, mon petit indien pas cher qui sert des portions de ouf dans un délai imbattable. Le doigt sur la ligne "garlic nân", je compose le numéro et un accent étrangement non-indien décroche.

"Allô, bonsoir c'est pour une commande en livraison s'il vous plaît"
"Vous tertez le retaurant indien?"
"Oui"
"Te tui tédolée mais le restaurant indien a plus. C'est restaurant taponais. Vous voulez commander tuti?
"Non". 

J'ai raccroché, non sans avoir versé une larme pour mon adorable petit indien. Forcément avec des portions pour quatre à 8,50 € livrés dans des superbes sachets en tissu, ça pouvait pas durer.

Désespérée j'ai envoyé un texto à frangine qui a essayé de me rassurer en me disant "ils ont sûrement ouvert plus grand ailleurs".

Snif.

Deuxième fascicule sur ma liste : le Village de Jade et ses délicieuses soupes thaï aux crevettes over-consistantes. Je compose le numéro et commence à lister toute ma commande, jusqu’à ce que mon interlocutrice me mettre un STOP hyper brutal.

"Té le menu du Village de Dade madame, ici té Toto Tuti maintenant"

J'ai vite googlisé Toto Sushi pour voir leur menu. Décevant. Rien à voir avec ma soupe thaï et mon bobun. Je raccroche.

Troisième chance : Kiwi Zen. Super reuche mais divinement bon et en plus, ils font aussi des soupes thaï. Je compose, on décroche, on me laisse dicter ma bouffe et au moment où je caressais enfin l'espoir de pouvoir me nourrir, BIM dans ma face baveuse :

"Te tuis tédolée, mais Kiwi Den a déménadé"

Kiwi Den a déménadé

Kiwi Den a déménadé

Kiwi Den a déménadé

Cette phrase résonne encore dans ma tête aujourd'hui, en souvenir de cette soirée où mes illusions se sont effacées pour toujours, où j'ai déchiré 3 fascicules préférés et où j'ai préféré manger des nouilles au beurre plutôt que de commander des sushis.

Je boycotte les sushis jusqu'à l'apocalypse. Si je survis, on verra.

vendredi 30 novembre 2012

mercredi 28 novembre 2012

Saw 3D

Comme tous les ans, je viens de prendre RDV chez ma dentiste. Je suis hyper serious quand il s'agit de mon sourire vu que je souris très souvent. Quand je souris très très fort (genre sourire forcé), j'ai les yeux qui divergent c'est absolument abominable, donc je mise tout sur les dents.

Bref.

Cette pouffe me toujours fait super mal avec sa roulette maléfique sur mes dents dénudées hyper sensibles. PAROLE DE JEANNETTE j'ai des larmes qui coulent et qui salissent le vieux papier froissé sous ma tête.

Puis chaque année, elle me sort la même rengaine (je tente le coup à chaque fois, au cas où les dentistes sont des charlatans):

"Mademoiselle, avant de blanchiment des dents, pensez plutôt à vous faire une greffe de gencive sur vos incisives du bas. Vous risquez un déchaussement".

MORUE.

Si je veux avoir un sourire sain EN APPARENCE, c'est MON problème. Pourquoi tu crois que je suis accro à l'anti-cernes?

Je pense sincèrement à changer de dentiste. Je veux un canon qui fait pas mal et qui voudra bien me blanchir les dents au lieu de me proposer des opérations infâmes et terrifiantes, que SAW 3D à coté c'est un piece of cake.

Greffe de gencive NAN MAIS T'ES PAS BIEN DANS TA TÊTE T'AS QU'A M’ÉCARTELER TANT QUE T'Y ES.

En plus, il paraît que faut arrêter de fumer pour éviter le rejet. NAN MAIS OH.

C'est toi le rejet.

vendredi 23 novembre 2012

Le comble du luxe

Tellement le comble que je n'ose le dire...
Le weekend dernier à Londres, on m'a offert...

...

Un baume hydratant pour les lèvres... Mais pas n'importe lequel (attention aux yeux!) :


J'assume tellement pas mon new baume que j'ose pas l'utiliser dans un lieu public. L'autre jour quand je l'ai mis dans le métro, ya une meuf qui m'a trop mal regardée, et j'ai lu dans ses yeux "Nan mais genre cte pouffe elle se paye un labello Chanel, nan mais casse-toi." 

Ouai, j'arrive de mieux en mieux à décoder les regards condescendants ou autre sourcil levé. Faut dire que je le pratique aussi parfois. Bref j'ai vite remballé mon machin, honteuse. Que pouvais-je faire d'autre?!

Pour celles qui se demandent si ça vaut le coup de lâcher 29,90 € (ouai, vingt-neuf euros et quatre vingt dix centimes) pour un labello, je leur répondrai : demande-le pour Noël, car bien que le prix soit tout simplement scandaleux, c'est le meilleur labello que j'ai jamais utilisé (il doit y avoir de la moelle de chaton là dedans c'est pas possible). Même mieux que le Avène nacré trop génial.

Ceci n'est pas un blog de makeup, je vais donc m'arrêter là et aller me trouver une gommette pour camoufler ce double-C et reprendre une vie normale (tu vas voir qu'avec "double-C" je vais me récupérer des statistiques porno encore). Allez salut!

mercredi 21 novembre 2012

Et après on ose me dire...

... que les chaussettes NE SONT PAS un outil de manipulation du Gouvernement...

lundi 19 novembre 2012

Admirateur Secret

Hier soir à mon retour de London, je rallume mon portable après le tunnel et là, je reçois un texto mystérieux et terriblement excitant...

"Hola! Comment vas-tu!? Je pense bcp à toi... Tu peux me contacter au 0899966997 
j adore entendre ta voix a tt bisouuuu"

Première surprise et excitation passée, je décide d’analyser ce texto...

Hola !
Tu attires mon attention avec ce mot que je prononce 10 fois par jour depuis mon voyage en Argentine. Bien joué, tu me connais visiblement très bien.

Comment vas-tu !?
Tu associes les points d'exclamation et d'interrogation pour mettre de la bonne ambiance dans ton message. Jusque là tout va bien, tu m'inspires la sympathie!

Je pense bcp à toi:
Ohhhh mon Dieu, j'adOoooOoore les "bcp", "cc", "slt" et autres abréviations de ce genre. Bravo, tu as trouvé les mots justes pour attiser ma curiosité.

Tu peux me contacter au 0899966997:
Ouhou!! Ce numéro en 08 n'est pas louche du tout et me paraît tout à fait être le numéro d'un admirateur secret... Je suis à deux doigts de le composer tellement je suis impatiente de savoir qui tu es!!!!!!!!

j adore entendre ta voix
Hanlalaaaa! THE compliment qui me met au bord de l'extase, c'est vrai que j'ai une voix sensuelle, on me le dit souvent!! Là c'est sûr tu es un véritable admirateur. Qui d'autre pourrait savoir ça??

a tt bisouuuuu
Là tu m'achèves avec une nouvelle abréviation ultra sex. Et en plus, tu me couvres de bisous avec plein de "u", ça veut dire que tu me kiffes vraiment.

Allez c'est décidé, je quitte tout pour toi. Je ne te connais pas mais je sais d'avance que tu es l'homme de ma vie. Tu m'as tellement bien cernée! Un peu comme le mec de l'horoscope, il tape toujours dans le mile avec ses vagues phrases qui me sont clairement destinées.

A très vite, mystérieux admirateur de l'ère digitale...

jeudi 15 novembre 2012

BBM Legend # 13 - Ça va Caca Lisse?

Angela Bonita: Vous faites koi ce week end ?
Jeanne: Ché ap
Angela Bonita: Idem. Fo ke j'aille a la bank
Angela Bonita: Tro bien koi. Ki vient avec moi ?
Angela Bonita: Allez une petite journée banque !
Angela Bonita: Ca va etre sympa, on y va déguisé
Jeanne: Yeeah jme déguise en remise de chèque
Angela Bonita: Yeaaah moi je me déguise en CB
Sabine: Arg
Angela Bonita: En CB perdue, comme ca jy vais pas
Angela Bonita: (Raaa je suis en grande forme)
Helena: Lol
Sabine: J'ai pas reçu toute la conversation
Angela Bonita: On parle de ma journée banque. Mais jte le dis direct jvai pas tout reraconter
Helena: Moi j'adore aller a la banque pour négocier des trucs et gagner
Angela Bonita: Ah ouais ??? Et t appelle jamais
Helena: "Allez vs me faites 50% sur l'abonnement CB!”
Angela Bonita: J'hallucine. Tu garde tes bons plans pour toi toute seule
Helena: "Non c'est inadmissible, je ne paierai pas les frais postaux de l'envoi de mon chéquier"
Helena: Call me qd tu y es, je te règle ça daï-rect !
Angela Bonita: Ok lol
Julia: Je me déguise en stylo avec chainette et socle pour guichet
Angela Bonita: Lol
Jeanne: Loooliilols
Angela Bonita: Mais tu te déguise en stylo ? En chainette ? En socle ? Précise
Sabine: Moi, je me déguise en pute, et mes talons c'est deux American Express
Sabine: La ligne 1 c'est de la merde! On ne capte pas! A quand la 4G sur cette ligne
Sabine: Lalalallalallalallalalalallalalalala a
Sabine: Putain!!!! Mon bbm ne marche pas
Jeanne: Si ça marche
Sabine: Ah bah quand il veut qu'il marche!
Julia: Ah par contre, on reçoit avec de grosses fautes de français LOL
Jeanne: LOL
Angela Bonita: 3G c'est mon nouveau nom. Ils ont changé les interphones
Angela Bonita: Et maintenant il marche et je me nomme 3G
Julia: Ok 3G
Julia: Moi c'est "Tabac" sur la boite aux lettres. Classe !
Sabine: Moi, c'est Caca lisse
Angela Bonita: Yeah tabac
Angela Bonita: Ça va tabac ?
Angela Bonita: Ça va caca lisse?

---- Envoyé avec BlackBerry® d'Orange ----

lundi 12 novembre 2012

Velociraptor's diary

"Je me suis faufilée entre ses jambes en mode sniper quand elle a ouvert la porte à sa visiteuse, mais cette greluche m'a enfermée dans le couloir...  A croire que mon camouflage s'améliore.
Note pour plus tard: utiliser le camouflage à des fins personnelles.

Je gratte à la porte mais la musique est bien trop forte, personne ne m'entend.
Note pour plus tard: mettre au point un dispositif pour atteindre le bouton sonore sur le mur, qui visiblement l'attire.

Dix minutes ont passé. Je miaule, je vais peut-être alarmer un voisin de palier.
RIEN. Ma parole, sont-ils sourds? Quelle bande de primates, je plains leur espèce.

Je grattouille les murs de moquette et je m'étire. Les bruits et les senteurs me déplaisent. Je regrette presque l'affreuse odeur de son encens au thé vert.

Quinze minutes ont passé. Je n'arrive pas à croire qu'elle ne soit toujours pas rendue compte de mon absence. Je fais mes griffes sur les paillassons des voisins pour passer le temps.

Vingt minutes. Je m'attaque au petit sac d'ordures devant la porte du voisin du fond. Dans l'éventualité de devoir rester ici toute la nuit, il me faut des provisions. J'étale le contenu du sac poubelle dans le couloir pour une meilleure visibilité.

Trente minutes ont passé. La grosse cabine qui monte et qui descend s'est mise en branle. Je l'entends. C'est peut-être ma chance? Je me mets devant la porte.

Enfin, quelqu'un en descend. Je reconnais l'odeur de cette personne et dans un élan de désespoir, je me jette dans ses pattes.

Ma queue a été écrasée, mais cela valait le coup. Je suis sauvée. La porte de l'appartement s'ouvre, et  l'abominable personne qui me sert de maîtresse se rend enfin compte de son monumental oubli.

Je me frotte à ses jambes, je ne suis pas rancunière, mais cette conne doit déjà être bourrée. Elle rit, c'est vexant. Soit-disant j'aurais une grosse queue.

J'aurais bien mérité un bout de jambon, mais elle me jette. Soit-disant c'est réservé aux invités.
Note pour plus tard: chiper du jambon.

Je m'isole, je suis horriblement humiliée. Tout le monde rit et montre du doigt ma grosse queue.
Je me terre au fond du lit et réfléchis à ma formidable vengeance...

...

Tiens, le bouton sonore de la porte a retenti. Une petite voix lointaine me dit de ne pas y aller mais ça à l'air terriblement amusant. Je me faufile entre ses jambes en mode sniper..."

mercredi 7 novembre 2012

J'avais froid aux pieds

J'ai donc pris mon courage à deux mains, je me suis versé un verre de rouge, j'ai lancé un épisode de How I Met et j'ai décidé de trier mes chaussettes. Oui, oui, cet immonde panier de chaussettes esseulées recouvertes de poils de chat et autres boulettes de cheveux et insectes morts (apparemment c'était aussi devenu la réserve de bouffe du vélociraptor pour l'hiver)

Pi j'ai fait des boulettes
Et encore des boulettes
Des boulettes de chaussettes.

Après le deuxième verre de vin j'ai finalement réussi à atteindre quatorze paires (des paires identiques attention, pas de l'a-peu-près en mode noir-noir délavé)

et au fond du panier...

Neuf chaussettes seules et si diversifiées qu'on aurait dit un panel de consommateurs :
1 chaussette Nike noir vintage détendue à la cheville
1 mi-bas même pas filé
1 chaussette de ski en laine brillante vert pomme
1 chaussette de Noël qui monte très haut
1 chaussette masculine trouée au talon et aux orteils
1 soquette grisâtre

etc. etc.

Un chinois, un roux, un hindou, un rasta, un kabil, un renoi, une blondasse HOP ÇA C'EST FAIT.

Je n'ose pas les jeter... leurs jumelles vont FORCEMENT revenir (plus je regarde la chaussette Nike, plus j'ai l'impression qu'elle appartient à mon boyfriend du lycée).

vendredi 2 novembre 2012

Inception

L'autre soir on a vu une expo sur une entreprise américaine fictive. The expo du moment. Un savant mélange de TD d'école de commerce, de fausses images d'archives, d'oeufs d'aigles et de catalogue de goodies. Concept original, audacieux, divertissant, mais un peu décevant... J'ai quand même overkiffé l'aigle sur l'écran géant et la vidéo hitchcockienne avec v'la les piafs qui volent partout. Sans parler du kinect où tu voles comme un aigle et tu défonces des oeufs de pâques.

Pour un euro de plus on avait accès à une seconde paire de lunettes, heu une seconde expo: des vidéo de caméra de surveillance un truc chelou dans le genre. Un téléphone trônait au milieu d'une pièce, je me suis dit que j'allais essayer de passer un coup de fil. J'ai appelé ma mère et ça a marché.

"Heu salut m'man, je t'appelle depuis une oeuvre d'art. Je vais raccrocher maintenant. Luss"

La vigile n'a pas moufté. Pauvre grue inutile.

J'ai aussi bu un pot dans le café hype du musée de la Gaieté Lyrique et que je me suis retrouvée au milieu de ces gens que je juge habituellement car ils boivent un pot dans un café hype. J'ai probablement été jugée par d'autres qui ne buvaient pas de pot dans ce café, mais qui se sentiront jugés demain car ils iront boire un pot dans ce café. Ils seront à leur tour jugés par d'autres, qui eux aussi finiront par y aller etc. etc. Café inception quoi.




PS: le correcteur d’orthographe m'a quand-même proposé "teufs-teufs" quand j'ai écrit "oeufs" et "kitchenette" quand j'ai écrit "hitchcockienne". Paye ta suggestion t'as trop cru que j'avais fait 15 fautes dans mon mot quoi... trop facile à écrire hitchcockienne pff.

mercredi 31 octobre 2012

mardi 30 octobre 2012

BBM Legend # 12 - J'ai laissé glisser un mastodonte

Sabine: Séance photo terminée
Sabine: Nouveau départ!
Sabine: A mon avis elle vont être top, j'ai hate de les voir
Jeanne: Yeeeah
Sabine: Jeannou, encore merci pour les fringues tu as été d'un grand secours
Jeanne: Bombasse oblige
Sabine: Un truc de fou. Même la photographe, n'en revenait pas
Angela Bonita: Ah yes !!
Angela Bonita: On se fera une session visionnage
Sabine: Carrement! Dans deux semaines. de toute facons, des que je les reçois, je vous le dis
Angela Bonita: C'est koi les fringues
Angela Bonita: Je veux savoir NOW, je veux pas attendre 2 semaines
Angela Bonita: C'est des fringues de teupu ?
Jeanne: Lols
Jeanne: La robe ke je portais au mariage d'audrey & boubou
Jeanne: + shoes strass bitchy
Angela Bonita: Crariiiiii
Jeanne: Lool
Helena: Jaime. Tu devais être sexy la dedans ma Sab!
Angela Bonita: La schnek ecartée
Jeanne: LOL

Angela Bonita: Ba koi
Angela Bonita: nouveau départ, bah je me dis actrice porno
Angela Bonita: NORMAL
Angela Bonita: Put1 jsui dans le métro juste a cote de 2 mannequin
Angela Bonita: Jme sens très seule
Angela Bonita: Le ptit pot à tabac
Angela Bonita: Et ces connasses elles sortent a la même sortie ke moi putaiiiinn
Angela Bonita: C'fini la fashion week connasses
Angela Bonita: Barrez-vous
Jeanne: Loool
Jeanne: Croche-patte
Angela Bonita: Pas mal, mais pas assez cruel
Angela Bonita: Faudrai 1 truc ki les rende bien véner d'être grandes
Angela Bonita: Genre se prendre une grosse branche d'arbre dans la face
Angela Bonita: (Comme ça grosse cicatrice, mannequin c'est ter-mi-né)
Angela Bonita: BIM
Jeanne: Dans le tromé elles vont peut-être se prendre une chauve-souris dans la gueule
Sabine: Ou bien la robe qui craque et le talon qui pète!
Jeanne: Ou un gros rat dans les pattes
Sabine: Ou bien elle glisse sur une peau de banane
Angela Bonita: Ou ke des mecs qui disent : "aargh non merci, trop grande".
Sabine: Ou bien alors ou leurs dit tout simplement qu'elles sont moches comme ça, elles fermeront leur clapet

Sabine: Tout a l'heure, j'ai ouvert ma grande bouche et j'ai laissé glissé un mastodonte pendant que la photographe prenait la photo.

---- Envoyé avec BlackBerry®

lundi 29 octobre 2012

Gizmo, Dim-Up and Co.

Non je n'étais pas en vacances, j'était juste en pleine dépression à cause de mon élimination des GBA. Le doc m'a mise sous antidépresseurs, j'ai pleuré, crié, bavé mais j'ai pas posé de RTT (ouai, j'essaye de faire des rimes). Mon inspiration s'en est trouvée affectée, j'ai plusieurs fois essayé de rédiger des embryons de texte mal-formés, ne pouvant vous infliger un truc pareil, j'ai préféré me raviser.

Bref, j'ai été occupée, j'ai beaucoup travaillé et j'ai analysé la couleur du ciel. Je me suis isolée dans mon canapé, j'ai fumé, j'ai regardé plus belle la vie et j'ai bu du thé.

Samedi je suis allée au Monop et j'ai trouvé un euro par terre (nice try, ça va pas remplacer mes cents euros de la semaine dernière). J'ai aussi acheté les céréales du diable avec des ENORMES pépites de muesli aggloméré et des gros tas caramélisés de noisettes and Co. J'ai aussi acheté des collants (le velociraptor a niqué ma dernière paire en frottant ses gencives dessus).

J'ai fait la vaisselle car ça commençait à sentir la charogne, pire que l'haleine de mon frigo (j'ai placé un bouquet de basilic dans mon frigo, depuis il a l'haleine fraîche!)


Le soir j'ai bu une bouteille de pinot gris à moi tout seule, rehaussée d'une paire de gin tonic (je n'étais pas seule, au cas où certains d'entre vous m'imaginent en train de siroter le vin directement à la bouteille devant la télé en charentaises).


J'ai aussi kidnappé un Gizmo en peluche, ouai ouaiiii. Le Rêveur m'a donné une crise cadillac en le kidnappant de mon sac et en le cachant sous la couette, j'ai cru que j'allais devoir racheter un GiGi (c'est INTROUVABLE!) je ne sais pas si je vais le restituer tellement je l'aime. Même contre la rançon d'un million de dollars.


Et puis voilà. C'est assez cool de raconter sa life, je vais peut-être le faire plus souvent, en plus ma vie est tellement géniale que vous en êtes tous fous de jalousie. AVOUEZ que vous aimeriez vous aussi câliner Gizmo en buvant du thé et du vin devant plus belle la vie. AVOUEZ.

lundi 22 octobre 2012

Ce weekend j'ai versé quatre larmes

Une pour chacun des deux billets de cinquante euros que j'ai perdus au Monop samedi.
Une pour mon parapluie à pompons roses que j'ai oublié dans un bar.
Une pour le 1er épisode de Downton Abbey, quand le pauvre boiteux de John Bates se rétame dans les graviers à cause du croche-patte de la garce de gouvernante.

Pi j'ai essayé de relativiser et je me suis dit que mes billets avaient probablement été ramassés par un pauvre homme récemment largué par sa femme, à qui on a retiré la garde des enfants car il a plus de taf ni de toit (tu le mérites, man). Et que mon parapluie a été trouvé par une fille qui sortait de chez le coiffeur et qui, sauvée par la providence, a pu rentrer chez elle sans froisser sa nouvelle coupe (de rien, meuf). Et que le boiteux n'était qu'un comédien.

Allez, bon lundi mes petits oisillons.

vendredi 19 octobre 2012

Lick la console

Un gros standing LOLvation pour la nouvelle mode des Profile Pictures...

Après le Suck la poignée, voilà que tu peux maintenant licker ta console pour avoir l'air d'un parfait abruti. Ou la croquer, ou la grignoter ou que sais-je encore.

On commence soft, avec ces petites photos plutôt marrantes, emplies de LOL et d'auto-dérision. Surtout bidule en bas avec son dîner aux chandelles, son air dépité et sa Wii.

Source 9GAG


Maintenant on passe aux choses sérieuses.

Source 9GAG

Gros LOL pour cette photo, qui réunit tous les ingrédients pathétiques d'une bonne Profile Pic :

- Le casque audio high-tech et la manette de console : "hihi chuis une vraie geek ouaaaiiii!! La meilleure girlfriend qu'un mec puisse avoir, j'écoute de la zique et je joue à la console j'adore ça!"

- Le t-shirt one-shoulder : "mmmm chuis sex quand je suis chez moi, tu peux venir à tout moment je serai toujours sex avec l'épaule dénudée jungle print"

- Le grignotage de cordon : "ouhh mmm look comme je suis sensuelle avec ma bouche légèrement entrouverte et ce cordon hyper glam entre les dents"

- Le regard qui flotte dans le vide : "Ouhlalaaaa j'ai l'air légèrement triste sur cette photo, comme ça on me demande sur mon wall si tout va bien, je fais mon intéressante et surtout je laisse flotter le doute de la déprime qui fait briller mes yeux".


J'attends avec impatience...
... la mode des profile pics sodomie pied de chaise.

mercredi 17 octobre 2012

Comme si on n'en voyait pas assez..

.. des couples méga fusionnels (c'est un peu énervant, non?)

Comme si on avait besoin de leur donner des moyens supplémentaires d'être over-exaspérants avec leur panoplie de maindanslamain de couple parfait (ya vraiment que Marshall et Lily qui font l’exception du couple méga fusionnel et mignon)  parce que dans la VRAIE vie : PAS MIGNON DU TOUT.

"Excusez-moi jeunes gens, mais est-ce vraiment utile de vous rouler cette méga galoche juste devant ma figure? Je viens d'être éclaboussée. A l'heure de pointe dans le métro, il y a des règles à respecter alors ravalez votre bave avant que je vous claque votre gueule et vous étouffe avec une boulette de 20 minutes chiffonné dans la gorge? Merci."

Comme si on était déjà pas assez envahies par les mecs qui occupent les places assises chez Minelli (ouai, si tu comptes les gosses, c'est quand même rare de pouvoir poser ses fesses)...

"Heu, excusez-moi Monsieur, mais je souhaiterai essayer ces chaussures, pourriez-vous dégagez votre gros cul de pauvre mec avachi de ce pouf s'il vous plaît avant que je vous en colle une en pleine face? Et puis tant qu'on y est, allez donc me chercher un chausse-pied pour vous rendre utile. Merci, merci beaucoup".

Ou qui encombrent les rayons surpeuplés de H&M...

"Bonjour Monsieur, que dirais-tu d'aller faire quelques emplettes chez Jules ou Celio et lâcher ta meuf pour une fois car vois-tu, tu encombres inutilement les rayons déjà fort exigus de cette boutique de vêtements féminins. Non, tu ne sers à rien ici, à part regarder dans le vide avec tes yeux de poisson mort et faire semblant de donner ton avis de temps à autre".

Je suis tout à fait aware que c'est ta meuf qui te demande ton avis...

"Mmm chéri, violet clair ou violet clair clair?"
"Hihi, mon coeur, mini jupe ou micro jupe? Mmmmhi" (pas facile de reproduire les bruits de pouffe).

Mais QUE DIABLE, reprends-donc ta liberté shoppingesque, va parcourir le monde man!!

DONC, tout ça pour dire, que MAINTENANT, fallait qu'il sortent la paire de moufles pour les couples à la con qui peuvent pas tenir deux secondes sans se prendre la main.

Nous serons bientôt envahis par les moufflasses pour amoureux. Des amoureux qui portent un pantalon et une jupe dans le même tissu d'ailleurs, c'est très très naze mais c'est pas le sujet.
JE TE JURE, que si j'en vois en vrai, JE TE METS UN COUP DE CUTTER DIRECT.
Ou alors encore bien plus goleri : je leur mets des auto-baffes avec leur double-main HAHA.

Vous allez dire que je suis aigrie, mais non! Je suis moi-même atteinte du virus de l'amûuur, MAIS JE SAIS ME TENIR EN PUBLIC.

lundi 15 octobre 2012

BBM Legend # 11 - Ma cloison nasale penche à gauche

Sabine: Yo les meufs!!
Jeanne: Yo!
Sabine: J'ai du coton coincé dans mon tympan!!
Sabine: Peux pas le retirer.
Jeanne: Hein??!!!!
Jeanne: Nan mais comment ta fait
Sabine: Je suis passée a une pharmacie, la nana me dit d'aller aux urgences!  
Sabine: Je ne vais pas me faire chier 6h pour me faire retirer ce putain de coton
Jeanne: Pince a épiler
Sabine: Trop enfoncé peux pas avec la pince
Sabine: Heureusement, j'ai un rendez-vous chez le medecin a 18h30
Jeanne: Bah voilà! Le doc te l’enlèvera
Sabine: Je vais rester avec ce truc pendant 3 h au moins. J'ai mal putain!
Jeanne: Nan mais LOL quoi
Sabine: Looooool! J'en peu plus! Ca fait mal quand meme
Jeanne: Sinon tu te bouches le nez et tu fais la tomate pour expulser le coton
Sabine: Non c'est dead il est collé a ma crasse
Jeanne: Loooooooooooool
Jeanne: Ta pas une poire aspirante?
Jeanne: Aspi a morve pour les mioches
Sabine: Looooool! J'ai pas d'enfants
Helena: Qqn peut essayer de le gober?!
Helena: Comme les flamby
Jeanne: Looool
Jeanne: Tu mets de l'eau ça va le ramollir et l'alourdir
Jeanne: Pi après expulse!
Helena: Ma pauvre
Helena: D'ailleurs ta fait comment?
Sabine: Bah j'ai rien fait
Sabine: et je le garde! Je ne veux pas que ça empire.

... 

Sabine: C'est good les filles!!
Sabine: J'ai plus rien ouf!
Sabine: Et une boule de cire retirée dans l'autre oreille 
Jeanne: Miam
Helena: Le doc a fai comment?
Sabine: Avec une pince je crois

Sabine: Et ma cloison nasale penche un peu vers la gauche
Jeanne: ?

---- Envoyé avec BlackBerry®

jeudi 11 octobre 2012

J'attendais le déclic

Il a cliqué hier tel une pichenette hyper douloureuse sur mon front et s'est manifesté sous la forme d'un embryon de craque de jean très humiliante. Heureusement j'étais seule (si on compte pas le pot de glace choco menthe). 

L'opération starvationrégimedraconien est lancée.

lundi 8 octobre 2012

Dans ta face vieille morue

Mon frigo était vide depuis si longtemps qu'il commençait à puer de la gueule. On aurait dit un un vieillard mal nourri. J'ai donc entreprit de m'occuper de lui samedi et j'ai commencé par faire l'inventaire :

- 3 pots de confiote avec tout un écosystème sur le dessus
- 1 bouteille de ketchup avec du ketchup fossilisé sur le bouchon
- 1 pot de moutarde à l'ancienne très ancien
- 1 motte de beurre salé suintante
- 2 citrons jaunes, verts (les citrons pourris ça sent très bizarre, on dirait le couloir d'un hosto, chelou)

et 1 yaourt périmé, que j'ai mangé (oh ça va il était périmé depuis fin septembre on a le droit).

Ce festin terminé, je me suis dit que ça pouvait pas durer et chuis allée faire les big courses de la mort avec mon caddie et une liste et tout. Si vous vous souvenez de mon post sur le Tetris au Monop, vous devinerez que ma liste de courses est hyper organisée. Rédigée par ordre de poids et de rayon, bref, tout pour y passer le moins de temps possible. Sauf que j'ai commis deux erreurs de débutante :

1. J'y suis allée alors que j'avais grave la dalle
2. J'y suis allée alors que je ne m'étais pas sociabilisée depuis la veille.

Donc, en bonne dalleuse désespérée de parler à des gens, j'y ai passé plus de deux heures et j'ai acheté tout un tas de merdes qui n'étaient pas sur la liste. Comme le caddie se remplissait, j'ai même sacrifié deux briques de lait pour les apéricubes, les financiers aux amandes bonne maman et la glace la laitière choco menthe. C'est bien plus utile.

Au rayon fruits j'ai tchatché avec une meuf, on a débattu sur le raisin, on a tout goûté comme des mortes de faim pour finir par se servir une grappe de 1 kilo et demi chacune.

"Vous avez besoin d'aide?" M'a demandé une autre dame au rayon chocolat, alors que j'essayais désespérément d'attraper le côté d'or raisins noisettes, sur la pointe des pieds, les tempes transpirantes. "Non, c'est bon merci, j'ai ce que je voulais", ai-je répondu, avec un sourire de psychopathe en brandissant la tablette comme une folle échevelée.

Le clou de mon épopée s'est produit dans la file d'attente. J'ai cédé ma place à une dame car elle avait que 3 trucs dans son panier, sauf que 10 minutes après, ya une autre dame qui s'est placée derrière moi et a commencé à grommeler sur le contenu gargantuesque de mon caddie et la longueur de la queue blabla. FUCK je vais quand même pas faire passer la terre entière devant moi j'ai UNE LIFE AUSSI. Elle a tenté de me doubler en faisant style qu'elle regardait les N.A. et le programme télé. Là je lui ai gentiment fait comprendre qu'on me double pas sinon c'est tarte dans ta gueule et elle a chouiné en mode "Mais j'ai que 4 trucs dans mon panier blabla"...

Et LA, je lui ait dit:

"Madame, vous savez j'ai déjà laissé passer cette dame devant moi il y a dix minutes. J'ai bien noté que votre panier était très peu rempli et je vous aurais bien volontiers AUSSI laissée passer, si vous n'aviez pas essayé de me doubler sournoisement". 

BIM tans ta face vieille morue.

Bref, j'ai kiffé le Monop et j'ai kiffé remplir mon pauvre frigo agonisant. Bon, il pue toujours autant de la gueule mais c'est parce que j'ai acheté des crevettes.

jeudi 4 octobre 2012

Je suis une bloggeuse

J'ai relu mon Premier Post, et comme prévu, je l'ai trouvé tout naze.
Ah ouai, à ma formation, j'ai aussi dessiné ça :

Joyeux anniv mon Blogounet!!!

mercredi 3 octobre 2012

Les Aventuriers de l'Arche de La Défense

Pendant trois jours j'étais en formation dans la grande arche et DÉJÀ, j'apprends que la grande arche c'est pas juste une arche, ouai, ya des bureaux dedans, et des écoles et des cantines englouties dans ses entrailles souterraines. Ouai, je sais je suis une grosse ignare mais que voulez-vous, j'ai dû aller trois fois maxi à La Défense dans toute ma vie et là je débarque dans cet espèce de labyrinthe businessique où rien que la gare tu mets déjà quinze minutes à revoir le jour... Quand j'ai enfin vu le jour j'ai vu un immonde pouce géant en je ne sais quelle matière, au milieu d'une place, tel un monstrueux auto-stoppeur de quinze mètres de haut ou peut être même plus, je ne me suis pas approchée tellement c'était cheume.

Arrivée tout en haut des milliers de marches de l'arche, je me suis faufilée par la porte tournante automatique, j'ai passé le tourniquet automatique, j'ai pris un ascenseur qui te propulse de dix étages par secondes et te fait remonter ton croissant juste derrière les amygdales (j'ai été fort déstabilisée par ces ascenseurs chelou qui ont pas des étages normaux genre 1 2 3 4 5 mais plutôt des étages bien louches genre 3 à 14, 10 à 22 etc. etc. Ah ouai, j'oublie de préciser que le 3 c'est le RDC ici, tire-toi une balle. Et encore, là je parle que des ascenseurs.. Arrivée au millième étage, j'ai marché cinq minutes pour arriver dans ma salle de formation, j'ai mis cinq autres minutes à piger que la machine à café était gratos, j'ai quand même essayé de foutre la pièce deux fois dans chaque machine avant qu'un mec me dise : "heu madame, c'est gratuit le café". Vla la honte de pauvre fille genre Laura Ingalls qui débarque à la ville quoi. Ça m'a rappelé ma grosse honte pendant mon tout premier stage, quand j'ai demandé ce que voulait dire "télécopie"...
Bref, café gratos, mini viennoiseries à la pause de 11 heures, kinder bueno, balisto et lion (mes 3 barres préférées) à la pause de 15 heures. T'as pas intérêt à faire un mois de formation, sinon c'est + dix kilos jte le dis moi. J'ai quand même eu un peu de mal à me faire au concept de tu vis à la lumière artificielle, sans parler des fenêtres qui ne s'ouvrent pas, de la clim que tu peux pas éteindre et des mecs de la sécu qui te fouillent ton sac et te jugent parce que le contenu est une immonde poubelle. Bref, pas mon élément La Def, malgré la beauté du parvis (sauf le gros pouce).

Ma formation était méga funky, j'ai fait que dessiner et bidouiller et triturer pendant 3 jours et VOICI LE RÉSULTAT


"La Pouffe avec l'auto-bronzant mal étalé et le Clébard gris dégradé"

mardi 2 octobre 2012

adam+doublecheese

Voici quelque temps, je découvrais une chose appelée tumblr, concept démoniaque visant à te rendre tout simplement accro. Tu te laisses porter par la douce caresse empoisonnée des milliers d'images qui défilent devant tes yeux, tu blogues et tu reblogues, mais attention! Pour ne pas se laisser entraîner sur les chemins sombres et escarpés de la vulgarité (ça c'est ici), il faut prendre garde de ne pas laisser ses émotions temporaires aliéner la jolie galerie d'images.

Me voici donc contrainte de me contrôler (un peu).

Par exemple, quand j'ai la dalle, j'évite de bombarder des séquences bouffe dégoulinante de mayo de morte de faim, que rien que regardes, tu prends deux bourrelets et un menton. 
Quand je me sens d'humeur de hum hum je me retiens de rebloguer frénétiquement des photos érotiques (quand même, je vais pas vous infliger ça, vous seriez trop excités et impossibles à gérer) et je me raccroche à ce que je peux décemment publier : de belles photographies légèrement dénudées (o-ver-bo-ring). 
Quand je suis en manque de shopping (fucking impôts qui tombent tous en même temps làà) je pulvérise délicatement quelques superbes paires de chaussures inabordables en essayant de ne pas tomber dans le gros tas criard rayon-shoes-de-new-look. 

.. et je ne fais pas non plus péter l'intégralité des résultats google images d'Adam Levine sous prétexte que je suis unconditionally and irrevocably in love with him.

Bref, vous l'aurez compris, ce passe-temps chronophage (mot récemment déniché dans la bouche du Rêveur que je place hyper bien) demande quelque sacrifice...

Sur ces mots, je me mets aux fourneaux sinon je te garantis que dans deux minutes, je googlise "adam+doublecheese".

lundi 1 octobre 2012

BBM Legend # 10 - Shoes like Jagger

Helena: I've got the moves
Helena: ...
Helena: Like jagger
Helena: I'll make you believe
Helena: Get in the car
Helena: And it goes like this.....
Jeanne: Yeeeeeaaaahhhhh i'll show you all the moves like jagger, i've got the moves like jagger
Jeanne: I've got the mooooooooves likes jagger
Helena: Ouuuuhhh!!!
Helena: Moooooooove
Helena: Je suis in eurostar et je destress a fond
Helena: Je destresserai encore mieux avec une nouvelle paire shoes! Ten pense koi?
Jeanne: Ouiiiiiiiiii jai 40 euros de bon dacha chez minelli!!
Helena: Youpiii


---- Envoyé avec BlackBerry®

mercredi 26 septembre 2012

J'ai renversé de l'huile de foie de morue

... sur mon pantalon long loose large. Vous allez me dire, "mais que.. de l'huile de foie de morue?" Oui je kiffe le foie de morue voilà. Et je mange comme une gorette. Cette parenthèse est désormais close.

Dépitée, je mets mon pantalon (un des seuls qui va avec du plat du haut du casual du chic du taf du pas taf, bref, le pantalon bien pratique ma foi) dans la machine à laver, non sans avoir rincé la grosse tâche puante + frotté avec du savon. Et j'ajoute d'autres fringues (faire tourner une machine juste pour ça nan mais ça va pas la tête et la planète alors?)

Cinquante et une minutes plus tard, la machine se termine en mode sons et lumière (ouai ma machine à laver est un véritable juke box avec des loupiotes de toutes les couleurs de l'arc en ciel et des bip bip bipbadedouda en veux-tu en voilà) et je sors le linge. Immédiatement, je sais (je sens) que quelque chose ne va pas. ÇA PUE LA CHAROGNE DE MORUE.

Oui, non seulement le rinçage et frottage savonneux n'ont rien amélioré, ni la lessive ni l'adoucissant d'ailleurs (le pantalon pue toujours autant) mais en plus, voilà que le reste du contenu du juke box pue également! Quelle belle surprise!

L'huile de foie de morue a-t-elle donc été suractivée par mon adoucissant L.é.n.o.r Clair de Lune Perlée (nan c'est pas une blague, après les parfums de pute, ils se lancent dans les parfums de grosse bouffonne.) Ou alors la multiplication des particules puantes fait partie des nombreuses vertus de l'huile de foie de morue?

Bref, au moment où je vous écris, le pantalon est parti pour sa quatrième machine. J'ai bon espoir, ça sentait presque plus après la troisième. Il doit faire une overdose de spotlight le pauvre, c'est comme sortir en teuboi 4 soirs de suite, soirée mousse et boule disco.

Allez, croisez les doigts pour ça pue plus. Et pour qu'il ne reste pas que la corde sur mon pantalon.

mardi 25 septembre 2012

Stab me with a Stabilo

Je suis à donf sur ma lancée de lire les grands classiques de la littérature, et après un ou deux romans préhistoriques dans la steppe gelée et des peaux de bouc mal récurées, j'ai ressenti le besoin de retourner dans le luxe d'une époque un peu moins reculée. J'ai donc choisi THE book qui combine idéalement luxe et suspense, THE roman policier de la life qui tue : Le Crime de l'Orient Express.

Pour l'instant j'aime bien.

Mais ce matin dans le métro alors que j'approchais de la page 30, j'ai commencé à voir des choses sur les pages... des choses étranges... des lueurs supernatural.

DU STABILO MES AMIS, DU STABILO JAUNE FLUO.

Nan mais tu le crois ça, la personne qui a lu le roman avant moi a stabilobossé les suspects potentiels du craïme alors qu'il n'a même pas encore eu lieu.

MOI AUSSI JE VAIS MENER MON ENQUÊTE.

Je vais te faire des stabilobossages multicouleurs mon pote, avec une légende de compète que t'inquiète je vais le résoudre, le crime le plus famous de l'histoire du book. En plus je viens de me payer des post-it de chez Colette à 6 euros en forme de palmier et en forme de nounours qui se cache trop mignon, JE VAIS TOUT DÉ-FON-CER.

Et que personne ne me spoile SVP. Pas d'indice, rien.

Ça me fait penser que la semaine dernière j'ai spoilé Batman à quelqu'un sans faire exprès. NAN MAIS FRANCHEMENT, QUI AUJOURD'HUI SUR TERRE NE SAIT PAS CE QUI ARRIVE A MARION?

mercredi 19 septembre 2012

Après la technique du bic jetable...

... technique que vous avez pu découvrir dans un old post of mine : The LFPP

Voici la toute nouvelle technique de la mort qui tue pour obtenir un six-pack de rêve en une poignée de secondes :

LE GRILLAGE CRÉATEUR D'ABDOS
Plus t'as de gras sur le bide, plus tes abdos seront beaux!

mardi 18 septembre 2012

Hipster vs. Grosse Tête à Claques

J'aimerais beaucoup savoir où se situe la frontière entre "Hipster" et "Grosse Tête à Claques".
Là, par exemple, il me semble que nous avons affaire à une immense Tête à Claques.

Mais je me trompe peut-être.

Est-ce normal que je sois prise d'une violente envie de lui foutre sur la gueule avec sa machine à écrire? Bah quoi, ça ajouterait un peu de spontanéité dans son look trop bien travaillé, non?

Mec, si tu veux vraiment être un Hipster, essaye le carnet et le stylo. Un peu mainstream je te l'accorde, mais au moins tu seras pas LE MEC LE PLUS RIDICULE DE LA TERRE.

lundi 17 septembre 2012

Ce matin en réunion...


... le pédégé n'avait pas imprimé son compte-rendu (in-di-spen-sable pour suivre cette réunion méga difficile). Je lui propose donc gentiment de lui faire une photocopie du mien.

Et là PAF PAF telle une grosse tarte à la meringue dans ma gueule, il me déclare :

"Ce n'est pas la peine, Jeanne, nous suivrons à deux sur votre exemplaire"


...


...


...


OUH PUTAIN imaginez mon aise. Je lève des yeux embués, lèvre tremblante sur les regards réjouis de mes collègues, puis je me résigne tandis que pédégé prend place à ma droite.

Moi qui ne raffolait déjà pas de suivre à deux sur le bouquin de français en sixième...
Moi qui prends des notes très très personnelles sur mon compte-rendu, sous forme de rébus et de bande dessinée
Moi qui m'amuse à imiter l'écriture des gens, pattes de mouches, Grosses Boucles Extravagantes, à dessiner des caricatures, griffonnages, bites poilues, rabougries ou  veineuses, princesses disney, titis et gros minets, notes de musique, clopes fumantes, plats de nouilles ET J'EN PASSE.

LA réunion la plus longue de l'histoire de l'humanité.

J'ai été obligée de prendre des notes normales, chose qui ne m'était pas arrivée une seule fois en six ans de boîte (sauf peut-être la tout première réunion, où là, j'avais carrément amené 5 stabilos, une calculatrice et une règle). Pi je me suis questionnée sur mille trucs. Mes ongles en évidence sur la feuille sont-ils bien vernis?La déchirure sur mon jean, quand chuis assise, ça fait pas trop boule de gras qui ressort? Mes cheveux, je les mets de quel côté? Dans sa gueule ou celle de mon autre voisin? Mon t-shirt faut pas qu'il descendre trop sur l'épaule droite, ou alors je le fais descendre sur l'autre épaule? Si je plisse l'oeil gauche il le verra? Si ma mine de critérium elle pète, faut que je l'oriente du côté gauche?
Et alors ne parlons même pas des phrases que j'écrivais... "blablabla... this contract includes site erection..."

BREF j'étais crispée. Et le mot est faible. Ça va me prendre une journée à m'en remettre et mon compte-rendu, qui ressemble habituellement à une véritable oeuvre d'art, bah il est superboring.

mercredi 12 septembre 2012

Le Vélociraptor a encore frappé

Le Rêveur me l'a annoncé au téléphone. Elle a cassé ma jolie bonbonnière trop mignonne que j'utilisais pour mettre mes boukdoreil.

Je vois la scène comme si j'y étais, en train de tâtonner le truc avec ses petits coussinets de tête à claque puis la faire tomber et se barrer en dérapant avec sa queue en point d'interrogation. AAAARGH ELLE M’ÉNEEEEERVE.

Sale semaine pour Jeannette, d'abord ma jolie tasse (MERCI SABINE) puis maintenant ma jolie bonbonnière que je venais tout juste d'acheter au dépot vente de la route de Tréguier.

P'tin chuis total vex, et même que ça me donne vapeur tellement chuis raide collapse (j'ai lu Agrippine hier).

PS: aujourd'hui, j'ai atteint les trentre mille visites sur mon blog, je suis fière de moi, et de VOUS, mes fidèles lecteurs! Merci!!!

mardi 11 septembre 2012

Saleté de conducteur

Ce matin le conducteur du métro s'est littéralement FOUTU DE MA GUEULE. 

J'arrive en trottinant dans l'escalier, la rame était à quai et le mec il laisse sonner la porte pendant vingt mille ans, du coup je me grouille en me disant "sympa le mec, il m'a vue, il m'attend"

J'arrive devant la porte du wagon et là PAF PAF dans ma FACE. Il me l'a fermée au nez si proche que je crois que j'y ai laissé un cil.

Je n'ai pas compris s'il cherchait à m'humilier (c'est tout à fait réussi - il ne pouvait pas y avoir plus de monde sur le quai à cet instant) ou s'il s'est impatienté car mon pass a eu du mal à biper (c'est pas de ma faute si on nouveau porte-carte en imitation croco est plus épais que l'ancien).

Lorsque j'ai attrapé la ramé suivante, j'ai compris. C'était un coup du destin car je suis tombée sur le superconducteurtropmarrant qui raconte des blagues, chante et fait des rimes. Sans parler de la super sélection métro20minutesdirectmatin même pas froissés, ni motfléchisés.

lundi 10 septembre 2012

Big Lemon Dick Monocouille

Après les Poires Bouddha et les Poires Grosse Teube...

LET ME PROUDLY INTRODUCE...

BIG LEMON DICK MONOCOUILLE.

Essaye un peu de le presser pour voir.
Ou de râper le zeste (là, tous les lecteurs masculins sont en train de se protéger instinctivement en fronçant des sourcils et en grinçant des dents).


Je commence à me poser de sérieuses questions sur l'éventualité d'une association machiavélique entre le Gouvernement et cette fichue assoce qui nous suggère de manger 5 fruits et légumes par jour, de faire de l'exercice et d'arrêter de manger au Domac (BLAGUE).

mercredi 5 septembre 2012

Suck la poignée

Nan mais alors quand je suis tombée sur ça en farfouillant sur l'Internet, je suis littéralement tombée de ma chaise (après avoir explosé d'un rire maléfique qui m'a sûrement valu d'être virée à l'heure qu'il est).

La nouvelle mode des profile pictures en Corée : LE LÉCHAGE DE POIGNÉE DE PORTE.

Que quelqu'un m'éclaire s'il vous plaît.

JE VEUX COMPRENDRE







mardi 4 septembre 2012

Midnight Murder

Le crime a eu lieu entre minuit et 6 heures.
La victime c'est moi (et mon Rêveur).
Ce n'est pas la vie qu'on nous a pris, c'est la nuit.
J'ai dormi deux heures et je suis de fort mauvaise humeur, ma foi.

Les suspects sont :

- La foutue lune : je ne crois pas vraiment à sa culpabilité. Elle paraît constante et sincère, elle n'est pas pleine et elle ne m'a pas du tout gênée pendant ma sieste entre 23h30 et 23h45.

- Le moustique N°1 : ce petit connard de putain d'enfoiré m'a bien pourri la nuit. Entre les bzibzi exaspérants et les piqûres de bâtard qu'il m'a laissé sur tout le corps, il a bien mérité son sort celui-là. Je l'ai buté vers 3 heures du matin avec mon espadrille. Putain quand je l'ai eu, ya eu une giclée de sang sur mon mur, ça faisait des heures qu'il nous pompait. BIEN FAIT POUR TA GUEULE CONNARD.

- Le moustique N°2 : après le meurtre (justifié par la légitime défense) du moustique N°1, je pose les armes (nounours, espadrille), je me recoiffe viteuf (j'étais complètement échevelée de rage) et je me remets dans mes draps, sereine, prête à enfin goûter à la douce nuit que je mérite. J'aurais presque pleuré, donc, quand le Rêveur a marmonné cette phrase qui résonne encore dans ma tête telle un abominable cauchemar.

 "yen a un autre"

Celui là, je n'ai JAMAIS réussi à le trouver. Apparemment il fait partie de la catégorie "rusé". Il est de ceux qui se posent sur les ombres portées, sur les angles de meuble et sur les objets fragiles que tu peux pas taper dessus comme un malade. Il n'ira certainement pas se poser tranquilos sur un mur bien white avec son ombre géante qui le trahit direct. ÇA c'était le moustique n°1 qui était très con.

- Le Vélociraptor :  elle a suprêmement bien contribué à ma nuit toute pourrave. Entre les miaulements INUTILES, les dérapages, l'escalade et encore maintes autres activités de colonie de vacances, j'ai bien failli la foutre par dessus le balcon. Du coup ce matin quand je me suis péniblement extirpée de mon microscopique sommeil merdique et que je l'ai vue tout mignonne en train de ROUPILLER, alors là mon sang n'a fait qu'un tour. OUAI JE L'AI RÉVEILLÉE et OUAI JE L'AI BIEN EMMERDÉE.

Bref j'ai pas dormi.

Selon moi, le coupable est : une bande organisée menée par le Vélociraptor qui commande deux moustiques au Clair de Lune.

J'ai besoin d'un café, et que PERSONNE ne m'adresse la parole avant midi.

lundi 3 septembre 2012

BBM Legend # 9 - Spider Woman

Angela Bonita: Enooooooooorme araignée chez moi
Angela Bonita: Au secouuuuuuuurs
Angela Bonita: Jai pas de produit
Angela Bonita: Elle est immense
Jeanne: Ahhhhhhhhhh
Angela Bonita: La + grosse du monde
Angela Bonita: Comment faire pour la tuer
Angela Bonita: Jpeu pa put1
Angela Bonita: Jpeu pa m approcher
Angela Bonita: Jsui en bad

Angela Bonita: Sueur froide 
Jeanne: Elle est où
Angela Bonita: Couloir. t
out près porte de ma chambre 
Jeanne: Respire. Araignée petite. Toi grande
Angela Bonita: Je sais pas comment je vais faire
Angela Bonita: Nan jeanne jte promet elle est immense
Jeanne: Pire que celle en bretagne?
Angela Bonita: Oui bien pire
Jeanne: ah merde
Jeanne: Aspire la avec ton long manche d'aspi!
Angela Bonita: Elle est juste a coté du manche :'(
Jeanne: Angele prend le manche. Maintenant.
Angela Bonita: Je vais essayer de la tuer avec mon balai
Jeanne: Ouai
Angela Bonita: Mon dieu mon dieu mon dieu
Angela Bonita: Elle cour tres vite
Jeanne: La perd pa de vue
Angela Bonita: Jy arriverai pas
Jeanne: Ecrase-la d'un coup
Jeanne: BIM
Jeanne: Si tu vas y arriver. Tu es mille fois plus grande qu'elle
Angela Bonita: Bon j'essaye
Jeanne: Elle est terrifiée
Angela Bonita: Mazett mazett
Jeanne: ALLEZ
Angela Bonita: C'est moi ki suis terrifiee
Jeanne: NON
Angela Bonita: Bon allez j'essaye
Jeanne: OUI
Angela Bonita: Bon allez. Jy go
Jeanne: Lool
Angela Bonita: Ca y est
Jeanne: Elle est dead?
Angela Bonita: El est invincible putain
Angela Bonita: Jai hurlé
Angela Bonita: Jai soulevé le balai et elle etai pa morte
Angela Bonita: Du coup elle a courru
Angela Bonita: Et jai recommencé
Angela Bonita: Et la joz pa resoulever le balai
Jeanne: Yesss
Jeanne: Appuie bien
Angela Bonita: C'bon
Angela Bonita: Jai envie de m'évanouir
Helena: Cest bon l'araignée est dead ou angele est dead?!
Sabine: Oooooh my god ma poule!!!! Putain, ca va??
Sabine: punaise, j'aurai déjà eu une crise cardiaque!
Sabine: Ca va, elle est morte?
Angela Bonita: Elle est morte
Helena: Angele!
Helena: Ouf
Helena: Ca va toi?
Jeanne: Bravo
Angela Bonita: je suis soulagée d'en avoir fini
Jeanne: Tu as vaincu ta peur
Angela Bonita: merci les filles. Jai lair con putain.
Jeanne: Loool

Helena: mais non, tu as été très forte
Sabine: c'est clair!
Angela Bonita: j'espère qu'elle a pas pondu dans mon lit.

---- Envoyé avec BlackBerry®