lundi 17 septembre 2012

Ce matin en réunion...


... le pédégé n'avait pas imprimé son compte-rendu (in-di-spen-sable pour suivre cette réunion méga difficile). Je lui propose donc gentiment de lui faire une photocopie du mien.

Et là PAF PAF telle une grosse tarte à la meringue dans ma gueule, il me déclare :

"Ce n'est pas la peine, Jeanne, nous suivrons à deux sur votre exemplaire"


...


...


...


OUH PUTAIN imaginez mon aise. Je lève des yeux embués, lèvre tremblante sur les regards réjouis de mes collègues, puis je me résigne tandis que pédégé prend place à ma droite.

Moi qui ne raffolait déjà pas de suivre à deux sur le bouquin de français en sixième...
Moi qui prends des notes très très personnelles sur mon compte-rendu, sous forme de rébus et de bande dessinée
Moi qui m'amuse à imiter l'écriture des gens, pattes de mouches, Grosses Boucles Extravagantes, à dessiner des caricatures, griffonnages, bites poilues, rabougries ou  veineuses, princesses disney, titis et gros minets, notes de musique, clopes fumantes, plats de nouilles ET J'EN PASSE.

LA réunion la plus longue de l'histoire de l'humanité.

J'ai été obligée de prendre des notes normales, chose qui ne m'était pas arrivée une seule fois en six ans de boîte (sauf peut-être la tout première réunion, où là, j'avais carrément amené 5 stabilos, une calculatrice et une règle). Pi je me suis questionnée sur mille trucs. Mes ongles en évidence sur la feuille sont-ils bien vernis?La déchirure sur mon jean, quand chuis assise, ça fait pas trop boule de gras qui ressort? Mes cheveux, je les mets de quel côté? Dans sa gueule ou celle de mon autre voisin? Mon t-shirt faut pas qu'il descendre trop sur l'épaule droite, ou alors je le fais descendre sur l'autre épaule? Si je plisse l'oeil gauche il le verra? Si ma mine de critérium elle pète, faut que je l'oriente du côté gauche?
Et alors ne parlons même pas des phrases que j'écrivais... "blablabla... this contract includes site erection..."

BREF j'étais crispée. Et le mot est faible. Ça va me prendre une journée à m'en remettre et mon compte-rendu, qui ressemble habituellement à une véritable oeuvre d'art, bah il est superboring.

12 commentaires:

  1. La méga lose.

    Ça crée une intimité avec quelqu'un de qui on n'a pas envie d'être intime. Moi j'aime pas que le pédégé entre dans ma sphère intime (plus près que mes bras tendus vers l'avant), sauf si c'est pour me filer une augmentation, là, ok.

    Moi je fais des petites fleurs. Et des spirales carrées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. fleurs, spirales, c'est quand chuis au tel!

      Supprimer
  2. L'horreur. Heureusement, j'ai été la secrétaire du PDG bien souvent. Donc, il n'avait pas intérêt à débloquer, j'en savais trop sur lui.
    "Allo, ah oui, Ludivine ? Non, (regard sur le boss) il est en ligne. Puis-je prendre un message ? Vous l'attendez demain à Bruxelles ? Je transmettrai".
    Chef, je prends un billet Bruxelles pour demain ?
    Dites à ma femme que je suis à Amsterdam.
    J'étais comme le singe "je ne vois rien, je n'entends rien, je ne dis rien". Onk onk.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. haaaaan! hé bah ça devait pas être de la tarte quand tu croisais l'épouse..

      Supprimer
    2. L'épouse n'a pas trop envie de savoir. L'épouse aime bien son hôtel particulier, le ski à Gstaad, les dîners en ville, la piscine de la maison d'été. L'épouse a pondu le nombre d'enfants réglementaire. L'épouse trouve des consolations. Discrètement.

      Supprimer
  3. ...han... pas bon ça ... mais j'avoue que j'ai éclaté de rire à l'évocation de la mine de critérium qui pète !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et elle a pété d'ailleurs! mais droit devant. OUF

      Supprimer
  4. Moi aussi le critérium m'a tuée j'en ai reveillé ma fille de rire!!
    Je me régale à chaque post... THX!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. alors là, je suis profondément touchée de voir que mes posts entrainent de vrais éclats de rire. merci *larmichette de joie*

      Supprimer
  5. Moi qui pensais avoir vécu hier la pire journée de réunion de ma vie....mais au moins je pouvais gribouiller sur mon cahier et commenter en douce avec mes voisins! Finalement, ça aurait pu être pire ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Naaaâ ya pire. le pédégé pourrait avoir une haleine de chacal, heureusement ce n'est pas le cas. sinon je pense que j'aurai quitté la table. les relents de fond d'estomac vide ça me donne la gerbe.

      Supprimer
  6. Moi je dessine des fleurs. PARTOUT.
    Mon petit côté schtroumpfette qui s'réveille.
    Tant pis pour the big boss à côté.

    RépondreSupprimer